Lors d’un passage à Nantes, nous avons décidé de nous adonner à notre activité favorite, les escapes games. Le centre qui a retenu notre attention (et qui était disponible au passage) est l’onirium. Le nom me plaisait bien, car il est plein de mystère et il sonne bien. En route pour cette aventure loin de notre chère terre.

L’onirium est une cellule bien cachée. Elle opère en secret dans un but bien précis, la gestion des rêves. Cela parait anodin, mais c’est en fait très important. Que ferions-nous sans rêve ? Des cauchemars à longueur de temps… Pas très agréable. En tant que consultants, nous nous rendons aujourd’hui chez Onirium. En effet, un souci a eu lieu la nuit dernière. La dernière mise à jour a complètement fait dysfonctionner le système et celui-ci ne distribue que des cauchemars tout en emprisonnant psychiquement les rêveurs.

Le personnel d’Onirium nous emmène dans notre rêve, la station or-bit 34B. Cette station est en dérive au travers de l’espace. La mission ne semble pas compliquée, remettre en route la station. Le problème est que nous n’avions pas de cours d’astronaute en CE2… Nous devrons donc faire avec les moyens du bord. La porte s’ouvre, nous pénétrons dans le sas du vaisseau et notre rêve commence…


Si vous vous donnez le rôle de fouilleur dans les escapes games, vous vous ennuierez un peu dans cette salle. Les décors sont épurés et cela colle au thème. On s’imagine mal une station orbitale avec des posters de Mickael Jordan sur les murs ! Même si j’aurais apprécié qu’elle soit un peu plus étoffée, je reconnais que c’est cohérent.

Au niveau des énigmes, je ne sais pas trop quoi penser. J’aime quand les énigmes s’enchainent, quand le fil conducteur est suivi tout au long de la salle. On a un sentiment de progression. Dans la station or-bit 34B, toutes les énigmes, ou presque, seront devant vous dès le début et vous devrez réussir à ne pas trop vous disperser pour en venir à bout. Les logiques sont assez simples, trop simples. Nous élaborions des théories fumeuses alors que la réponse était à chaque fois devant nos yeux.

Le point particulier de la salle est le mode compétitif. Vous pourrez constituer 2 équipes et vous affronter, chacune dans sa salle. Vos actions influenceront la progression de l’autre équipe et vice versa. Vous vous observerez au travers d’une vitre et une seule des deux équipes pourra mener à bien sa mission. J’aime bien cette idée. Cela rajoute une tension et un enjeu encore plus motivant. Nous n’avons malheureusement pas essayé ce format. Mais si vous vous frottez à cette salle, je vous conseille de le tenter.


Je ne sais pas si je recommande cette salle, car pour ma part, j’apprécie les salles étoffées et la partie fouille d’une mission. Je n’ai pas été rassasié sur ce point aujourd’hui. Une dernière chose. N’y allez pas trop tard. Notre game master nous a bien fait comprendre qu’il était 22 heures et nous a chaleureusement et ironiquement remerciés pour cela. J’espère que votre cauchemar se transformera en doux et paisible rêve. Bon chance.

Station spatiale Or-Bit 34B | L'Onirium

18€ à 29€ par personne (3 à 12 joueurs)
9h45 à 22h15
60 minutes